« Et vous […] qui dites-vous que je suis ? »

« Et vous […] qui dites-vous que je suis ? » (Matthieu 16:13-15).

Le christianisme est tout le contraire d’une religion. Subversif, il libère de toutes les chaînes et est fondé sur une vérité : l’amour inconditionnel du Christ.

La Révélation n’est pas la religion : comme un mineur de fond, il faut aller creuser profond pour trouver le métal précieux, en dissoudre la gangue d’impuretés qui l’entoure, le tailler pour en faire apparaître la lumineuse beauté.

Merci à Ivsan et Dianitsa Otets qui ont creusé certaines galeries inexplorées en montrant qu’il ne faut jamais stopper si l’on désire remonter quelques pépites.

https://www.akklesia.eu/index.php/post/La-marche-akklésiastique

Pour celui qui est façonné au burin des doctrines, Il va falloir casser l’idole, afin de se laisser guider par celui qui a posé cette question il y a 2000 ans : « Et vous (…) qui dites-vous que je suis ?

Un texte ici-bas de Gustave Thibon qui amène à cette réflexion.

Bruno Lacroix

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.