Le mythe de la fatigue surrénalienne (article BL)

 Le mythe de la « fatigue surrénalienne » versus la

dysregulation de l’axe du stress

Bruno lacroix

Les thérapeutes avertis en médecine fonctionnelle ou en médecine anti-âge ont entendu parler d’ « adrenal fatigue », ou bien en français « fatigue des surrénales ». De nombreux livres et congrès se sont emparés de ce sujet notamment en outre-Atlantique. La médecine conventionnelle s’offusque quant à l’usage de ce terme puisqu’aucun article sérieux dans la littérature scientifique ne mentionne cette condition et, à raison. L’endocrinologie se focalise uniquement sur les situations extrêmes, à savoir : la maladie de Cushing (c’est-à-dire un excès de cortisol) et la maladie d’Addison (c’est-à-dire une déficience de cortisol). suite.. NEWSLETTER 14

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.